AIDB: LES SYNDICALISTES TRES REMONTES CONTRE LES TURCS

​Le syndicat national des travailleurs de l’aéronautique du Sénégal (Synatra) a procédé au lancement de son mouvement syndical ce 21 Mars 2018. Occasion saisie par son secrétaire général Mamadou Diop, pour porter à l’attention de l’opinion publique leurs revendications et doléances relatives à leurs conditions de travail à l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD.)

Le Synatra, composé en grande partie d’anciens employés de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor reversés à l’AIBD, exige de meilleures conditions de travail. Parmi les points saillants de leur plateforme revendicative figurent le respect de l’accord signé entre l’État et le consortium Turc Summa Limak, le paiement des indemnités de travail, des heures supplémentaires, l’arrêt immédiat de la surexploitation du personnel, le lobbying etc…

Si l’on en croit Mamadou Diop le Sg du Synatra, tous leurs maux viennent de la gestion nébuleuse des turcs qui ont foulé au pied l’accord signé avec l’État sénégalais. À cela s’ajoute un népotisme et un système de lobbying instauré par le consortium turc. Il serait prévu le licenciement d’au moins 200 employés sur les 456 qui ont été reversés à l’AIBD.

En somme, malgré les efforts du ministre des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck, le personnel reversé à l’AIBD réclame une discussion franche avec les autorités et l’application effective de leurs droits dans les plus brefs délais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *