ABDOU MBOW, PORTE-PAROLE ADJOINT DE L’APR:  »LE 4 AVRIL N’EST PAS LE MOMENT DE FAIRE DE LA POLITIQUE POLITICIENNE’’

Le 4 avril est une fête nationale pour célébrer comme le président de la République l’a dit, nos héros, nos armées, rendre hommage aux anciens combattants, parler de la jeunesse et de la nation sénégalaise, des choses sociales importantes, notamment la santé, l’éducation et surtout, la concorde nationale. Tout cela, le président de la République en a parlé dans son discours de 14 minutes. Il a montré à la face du monde que l’accession à la souveraineté internationale d’un pays n’est pas quelque chose avec quoi on doit jouer. Ce n’est pas le temps de faire de la politique politicienne, de lancer des diatribes. C’est le temps de travailler à réconcilier la nation qu’il dirige. C’est ce que le président de la République a fait. Maintenant nous, en tant que ses collaborateurs, nous n’allons pas entrer dans la polémique. Nous avons un bilan à défendre, un bilan très élogieux d’ailleurs, le moment venu, comme on le fait depuis six ans, nous allons le faire.
Le Président Macky Sall dirige un pays régi par des lois et règlements. Un projet de loi a été adopté en conseil des ministres et envoyé à l’Assemblée nationale, le lieu par excellence du débat démocratique, ça va se débattre là-bas. Aujourd’hui le parrainage encore une fois, c’est revenir à l’équité et à la démocratie. Tous les candidats issus de partis politiques ou de la société civile, tout le monde va se présenter à chance égale. C’est cela la démocratie. Je suis un parlementaire, le projet de loi est à l’Assemblée nationale. Le moment venu, on fera prévaloir nos arguments. En tous cas, il y a un temps pour faire de la politique et un temps pour faire autre chose. Mais le 4 avril est une fête de concorde nationale et nous l’avons célébrer à sa juste valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *