ATTAQUES CONTRE LA JUSTICE: Niasse et Cie font la leçon aux pro-Khalifa

Les attaques répétitives contre la justice sénégalaise et les magistrats qui ont prononcé le verdict du procès du maire de Dakar, insupportent Moustapha Niasse et à ses camarades de l’Alliance des forces de procès. Les ‘’progressistes’’, dans une déclaration rendue publique hier, font la leçon aux détracteurs de la justice sénégalaise. ‘’Il faut toujours respecter la justice sénégalaise qui, en toute liberté, dit le droit, conformément à la loi et dans ses procédures et dans son esprit’’, déclarent-ils strictement.
Selon Moustapha Niasse et ses camarades qui constatent amèrement que le contexte politique national actuel est marqué par des excès de langage et de multiples formes de violence verbale qui avilissent l’espace d’un débat public, un procès se fonde toujours sur des faits allégués, vérifiés, établis et constants comme le dit le vocabulaire juridique. Après quoi, un verdict est prononcé qui fonde un jugement dans le principe et dans ses conséquences. Sous ce regard, ils considèrent que, dans un procès, quand la justice prend une décision, il faut garder en mémoire que les dispositions du Code pénal et celles du Code de procédure pénale ouvrent la possibilité de recours, comme le prévoit la loi. De ce fait, ‘’les accents querelleurs en direction de l’adversaire, sont tout à fait en dehors de l’espace politique où chacun doit trouver sa place ; dans la pensée comme dans l’action, dans un élan de solidarité et de noblesse, d’ouverture et de générosité partagée’’.
Pour toutes ces raisons, Moustapha Niasse et ses camarades lancent un appel solennel à tous les Sénégalais, politiques comme apolitiques, pour un ressaisissement de qualité qui repose sur nos vertus communes, sur notre histoire et sur notre volonté non équivoque de renforcer la démocratie, de respecter les libertés politiques et individuelles. ‘’L’Alliance des Forces de Progrès (AFP), son Secrétaire général, ses dirigeants et ses militants et militantes ont un respect scrupuleux pour la justice du Sénégal, dans ses décisions et dans son fonctionnement. En conséquence de quoi, l’AFP respecte les magistrats sénégalais et la magistrature comme un corps d’élite qui rend la justice’’, fulminent-ils comme pour fustiger l’attitude des pro-Khalifa qui vouent aux gémonies cette même justice après le prononcé du verdict du maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall.
Se prononçant sur le parrainage qui est proposé et qui va faire l’objet d’une loi, le Secrétaire général de l’Afp et ses camarades estiment qu’il est tout à fait naturel que les candidats à l’éminente fonction de président de la République possèdent une crédibilité certaine, couvrant une bonne frange de la communauté nationale. Dès lors, ils trouvent normal que les citoyens sénégalais aient la possibilité d’apposer leur signature en faveur des candidats, sur une liste de parrainage touchant, au moins, la moitié des 14 régions du pays. ‘’L’Afp est favorable au parrainage citoyen qui permet d’éviter les candidatures fantaisistes qui polluent la compétition électorale pour le choix du président de la République, clé de voûte des institutions’’, déclarent-ils. Non sans inviter tous les Sénégalais à apprécier, de manière lucide, les enjeux politiques dans un contexte national où tout doit être discuté, débattu et tranché par le vote démocratique.

Related posts

Leave a Comment